L'Association francaise de chirurgie

C'est le 5 mars 1884 que le Professeur DEMONS de Bordeaux proposa à la Société de Chirurgie de Paris, cénacle scientifiquement très actif mais essentiellement parisien et n'accueillant que de rares correspondants natinaux, de créer un Congrès de chirurgiens français susceptible de réunir tous les chirurgiens de langue française.

La première session du Congrès Français de Chirurgie avait lieu le 6 avril 1885 dans le grand Amphithéâtre de la Faculté de Médecine de Paris, sous la présidence du Professeur TRELAT. Le succès de ce premier congrès en apporta d'autres avec un nombre croissant d'adhérents passant de 215 pour le premier congrès à 500 pour le 10ème. Dès 1891 l'usage, aujourd'hui pérennisé, fut de confier la préparation de questions mises à l'ordre du jour à deux rapporteurs choisis pour "être à la fois un chirurgien instruit, un praticien expérimenté, et un critique sagace".

Mais la véritable consécration eut lieu le 23 avril 1893 quand le Président de la République CARNOT et son ministre POINCARE signaient le décret de reconnaissance d'utilité publique d'une institution désormais appelée "Association Française de Chirurgie". L'épanouissement de l'Association se faisait de façon harmonieuse, connaissant une affluence croissante de ses congrès qui attiraient également de nombreux chirurgiens de l'étranger. Toutes les pathologies et méthodes chirurgicales étaient développées et les rapports présentés chaque année au Congrès étaient considérés comme des référence de l'état de l'art. Mais loin d'être reçues comme des dogmes, les conclusions faisaient régulièrement l'objet de discussions animées et d'âpres débats témoignant ainsi d'une "chirurgie démocratisée". Les relations de l'Association Française de Chirurgie, puis, quand celle-ci devint en 1935 l'Académie de Chirurgie, restaient étroites, partageant même à une époque les locaux et la gestion scientifique.

 En 1984, l'Association Française de Chirurgie (AFC) célébrait son centenaire et tout en retraçant le chemin parcouru par la chirurgie française en un siècle, il était surtout mis l'accent sur les perspectives d'avenir en soulignant la place déterminante que l'AFC devait y tenir,notamment en matière de formation continue, de diffusion des connaissances ainsi que d'innovations thérapeutiques et technologiques. Celles-ci apparaissaient comme le garant du haut niveau de la qualité des chirurgiens, exigence absolue de l'honneur et du prestige d'une profession.

En 2003, le 105ème congrès français de chirurgie était couplé au 1er congrès de Chirurgie de la Francophonie. Devant le succès rencontré, deux autres congrès de la Francophonie étaient réalisés à Paris en 2006 et à Québec en 2008, date du 400ème anniversaire de la Fondation de la ville. A cette occasion, il était décidé d'organiser tous les ans un  congrès de la Francophonie , alternant Paris et les autres pays francophones. Le développement de la francophonie nous parait important ; le partage du savoir est en effet essentiel au développement de la science, celle-ci n'appartenant en propre à aucun état. Si l'anglais est devenu, de par la mondialisation des connaissances, la langue reconnue des échanges scientifiques, le français n'en reste pas moins un des modes d'expression souhaité au sein des nombreux pays d'expression francophone. C'est ainsi que l'AFC a voulu que le congrès français de Chirurgie, en affichant notamment son appartenance à la francophonie, soit le lieu privilégié de rencontres de chirurgiens partageant la communauté de notre langue. Par ailleurs et dans une période où certaines spécialités chirurgicales, à l'instar de la chirurgie viscérale et digestive, connaissent des crises de vocation, il est plus que jamais nécessaire de faire preuve de dynamisme et d'imagination.

L'ambition affichée par l'Association Française de Chirurgie de répondre à ces défis est claire et le Congrès Français de Chirurgie, de par son caractère fédérateur de toutes les sociétés savantes qui organisent en toute indépendance leurs sessions scientifiques, se doit d'être exemplaire et insuffler enthousiasme et espoir.
 

Professeur Jean Pierre ARNAUD
Président de l'Association Française de Chirurgie




Liste des Présidents de l'Association Française de Chirurgie

TRELAT Ulysse – Paris 1884 – 1890
VERNEUIL Aristide – Paris 1891 – 1894
GUYON Félix – Paris 1895 – 1919
LEDENTU Auguste – Paris 1920 – 1925
WALTHER Charles – Paris 1925 – 1936
HARTMANN Henri – Paris 1936 – 1952
LERICHE René – Lyon 1952 – 1955
BAUMGARTNER Amédée – Paris 1955 – 1970
DELANNOY Emile – Lille 1970 – 1971
SICARD André – Paris 1971 – 1983
EDELMANN Gilles – Paris 1983 – 1987
MAILLET Paul – Lyon 1987 – 1988
DOUTRE Louis – Bordeaux 1989
RICHELME Henri – Nice 1990 – 1994
MALAFOSSE Michel – Paris 1995 – 2000
MEYER Christian – Strasbourg 2001 – 2006
ARNAUD Jean-Pierre – Angers 2006 - ……


AFC
Siège social : 122, rue de Rennes
75006 Paris
tél : +33 (0) 1 45 44 96 77
fax : +33 (0) 1 45 44 96 79